"L'activité d'autopartage est définie par la mise en commun, au profit d'utilisateurs abonnés, d'une flotte de véhicules de transports terrestres à moteur. Chaque abonné peut accéder à un véhicule sans conducteur, pour le trajet de son choix et pour une durée limitée." (article 19 du projet de loi Grenelle 2)

Une erreur est survenue dans ce gadget

2 janvier 2009

Pourquoi on pense du mal de la "prime à la casse" ?

Parmi les mesures visant à répondre à la crise de l'industrie automobile, le gouvernement a annoncé la mise en place d'une "prime à la casse" de 1000€. Elle concerne les particuliers qui mettront à la casse une voiture de plus de 10 ans afin d'acheter un véhicule neuf peu polluant.

Cette mesure va à l'encontre des politiques de déplacements urbains. Même si elle tend à favoriser les véhicules moins polluants, elle renforce l'idée selon laquelle on ne peut pas se passer de la voiture ! Dans les grandes villes, la fin de vie d'une automobile peut être l'occasion de repenser ses modes de déplacements et pourquoi pas choisir l'autopartage plutôt qu'une voiture neuve ! Notamment lorsqu'il s'agit de la 2ème voire la 3ème voiture du foyer.

Enfin on peut s'interroger sur les effets de cette mesure. Les automobilistes qui roulent dans une poubelle ont-ils les moyens de se payer une voiture neuve, même avec un rabais de 1000 € ? Cette mesure n'est-elle pas finalement un effet d'aubaine pour ceux qui envisageaient réellement un achat ? Ce type d'incitation a déjà été expérimenté dans le passé et les conclusions ont toujours été négatives quand aux effets sur l'industrie automobile. Ce qui sera vendu aujourd'hui ne le sera pas demain...

Il est temps que l'Etat et les industriels changement de stratégie. La crise automobile actuelle était largement prévisible, le pétrole, le pouvoir d'achat, la conscience environnemental,... Et pourtant Renault sort un 4x4 qui ne se vend pas ! Ni l'Etat, ni les constructeurs n'ont su s'engager dans des programmes de développement d'autres types de véhicules, plus en phase avec les aspirations et les contraintes de demain... On attend toujours le développement de la voiture électrique...

1 commentaire:

Yvon Roche a dit…

Et pourquoi pas un abonnement annuel transports en commun + adhésion gratuite pendant un an à un service d'autopartage en échange d'une mise à la casse ?

Une erreur est survenue dans ce gadget